"Un boro… son origine est si rustique et pourtant son allure demeure si élégante. C’est dans la pauvreté que naît ce tissu si particulier. Entre 1850 et 1950, l’achat de textiles pour la population japonaise était rarissime. Alors les mains des paysans, des artisans et des marchands se sont mises à coudre, à assembler, à associer des pièces de kimonos, des couvertures de futons et d’autres bouts de textiles usagés ensemble. Jamais on ne jetait un boro, qui signifie littéralement « chutes de vêtements ». Mais on le transmettait, on le raccommodait, on l’embellissait, on lui offrait de nouvelles pièces… de génération en génération. Il représentait alors l’homme ordinaire et puis, il a un jour appartenu au passé lorsque le Japon a glissé vers la modernité et l’urbanisation."

http://valeriebarkowski.com/boro/

source-karuncollection-com-boro-japan-1